28.04.2006

Des résultats contrastés dans un environnement difficile

    Gränichen/Zurich, 28 avril 2006 – Zehnder Group, actif à l’international dans la climatisation intérieure (radiateurs et ventilation de confort), a réalisé en 2005 un chiffre d’affaires de 383,9 millions d’euros, ce qui représente une croissance de 2%. Le bénéfice net a diminué de 8% à 28,1 millions d’euros. Les actionnaires recevront un dividende en baisse de 8% à 46 francs suisses.

    Accélération de la croissance du chiffre d’affaires au deuxième semestre

    La situation économique au cours de l’année sous revue a été marquée par des tendances contrastées. Au premier semestre 2005, le chiffre d’affaires du groupe n’a progressé que de manière modérée (+ 1%) en raison du ralentissement économique intervenu à la mi-2004. La reprise affichée par l’économie européenne au deuxième semestre, et plus spécialement au quatrième trimestre, a imprimé à notre activité une dynamique inattendue si bien que la croissance du chiffre d’affaires a atteint 2% à la fin de l’exercice. Les systèmes de ventilation de confort et les appareils de ventilation ont apporté une contribution particulièrement importante à cette croissance.

    L’évolution a également été contrastée au plan géographique. L’Italie (troisième marché) et les Pays-Bas (quatrième marché) ont été des moteurs importants de la croissance au cours de l’année sous revue, à laquelle la Suisse, la Grande-Bretagne, la Belgique, l’Autriche et les pays d’Europe de l’Est ont également contribué.

    En Chine et aux Etats-Unis, les ventes se sont inscrites légèrement en dessous de l’exercice précédent, de même qu’en France, le marché principal du groupe. En Allemagne (deuxième marché), le niveau des ventes a pu être maintenu au niveau de l’exercice précédent bien que le marché de la construction de logement ait poursuivi sa contraction jusqu’à des niveaux jamais atteints.

    La pression de la concurrence, qui pèse lourdement sur les prix, n’a faibli dans aucun pays.

    Au final, les ventes ont égalisé le niveau de l’exercice précédent. Le volume des ventes a progressé pour les radiateurs sur mesure, les systèmes de panneaux rayonnants et de climatisation ainsi que les appareils et systèmes de ventilation tandis que les radiateurs pour salles de bain et les radiateurs en aluminium ont perdu du terrain, avec des ventes inférieures à l’exercice précédent.

    Globalement, Zehnder Group a réalisé en 2005 un chiffre d’affaires de 383,9 millions d'euros, ce qui correspond à une croissance de 2%. Les taux de change et le périmètre de consolidation n’ont pas eu d’impact sur la croissance du chiffre d'affaires.

    Leader dans le design des radiateurs – Offensive sur le front des produits

    La nouvelle ligne de radiateurs Velum/Dualis lancée en 2005 sur une sélection de marchés a été très bien accueillie. Elle a d’ailleurs reçu des prix de design réputés en Allemagne et en Espagne.

    Nous avons également adapté la gamme de produits des sociétés commerciales aux besoins des marchés locaux. Parmi les très nombreuses actions menées dans domaine, on peut citer le lancement du convecteur compact Stratos en France, en Italie, en Suisse et en Belgique ou encore l'ajout de nouveaux modèles à l’assortiment proposé en Chine. Il faut également signaler le lancement du nouveau radiateur en aluminium Trio.

    Dans le domaine des appareils de ventilation avec échangeur de chaleur, nous avons notamment sorti un nouvel échangeur d’enthalpie qui empêche le dessèchement de l’atmosphère lorsque l’hygrométrie de l’air est faible et nous avons développé un nouveau système de ventilation décentralisé destiné au domaine de la rénovation.

    Nous avons en outre poursuivi de multiples projets d’avenir dans les domaines de la logistique, de l’organisation, de la productique, des technologies de l’information, du marketing et des banques de données techniques.

    Hausse des investissements dans les immobilisations corporelles

    Les investissements dans les immobilisations corporellement ont augmenté de 1,6 million d’euros au cours de l’exercice sous revue, pour atteindre 15,8 millions d’euros. Ils ont profité à de multiples petits projets dans l’ensemble des sites de production du groupe.

    Le solde des flux d’exploitation de 48,5 millions d’euros (2004: 38,7 M€) a permis de financer en fonds propres la totalité des investissements.

    A la fin de l’exercice sous revue, Zehnder Group employait 2500 personnes (- 1%), dont environ 10% en Suisse.

    Hausse d’un large ensemble de charges – Bénéfice en recul

    La société a été confrontée à des hausses importantes de ses charges au cours de l’exercice sous revue. En particulier, les prix d’achat des tubes et des tôles d’acier ont été nettement plus élevés. La montée des cours du pétrole a également propulsé à la hausse le coût de l’énergie, des transports, des emballages, du laquage à la poudre, etc.

    L’intensité de la concurrence n’a pas permis de répercuter la totalité de ces hausses sur les prix de vente. En conséquence, le résultat opérationnel (EBIT) est en baisse de 13% à 35,8 millions d’euros.

    Malgré un résultat opérationnel inférieur à celui de l’exercice précédent, la marge brute s’établit à 9,3% (2004: 11,0%), ce qui est clairement un record international dans le secteur d’activité du groupe.

    Les charges d’intérêts et d’impôts ayant diminué, le bénéfice net(1) recule dans des proportions inférieures au résultat opérationnel (- 8%) pour s’inscrire à 28,1 millions d’euros. Cela correspond à un rendement sur le chiffre d’affaires de 7,3% (2004: 8,1%), une valeur supérieure à la moyenne du secteur d’activité.

    Le bénéfice par action(2) revenant aux actionnaires de Zehnder Group est passé de 104 euros à 95 euros, en baisse de 9%.

    Il a ainsi été possible de contenir le recul du bénéfice. Compte tenu de la difficulté de la situation au cours de l’année sous revue, la direction estime que le résultat obtenu est bon.

    (1) y compris les participations minoritaires

    (2) y exclus les participations minoritaires

    Une direction élargie

    Pour organiser la relève et renforcer durablement la direction du groupe dans un but de croissance, le Conseil d’administration a nommé MM. Paul Jansen (Pays-Bas), Felix Landert (Suisse) et Cyril Peysson (France) à la direction du groupe, qui se compose de six membres à compter du 1er janvier 2006.

    Un bilan profondément sain

    Le total du bilan a progressé pour s’inscrire à 357,3 millions d’euros (2004: 332,1 M€) en raison de l’augmentation des liquidités. Les fonds propres consolidés(1) se sont portés à 203 millions d’euros (2004: 177,6 M€), ce qui représente un ratio de fonds propres très confortable de 57%.

    A l’actif, le bilan ne présente pas de position de goodwill, les acquisitions de goodwill étant à chaque fois imputées directement sur les fonds propres.

    Les dettes portant intérêt, y compris les engagements de leasing, représentent 23,8 millions d’euros. Si l’on déduit de ce montant les liquidités, qui s’élèvent à 89,7 millions d’euros, on obtient des liquidités nettes positives de 65,9 millions d’euros à la fin de l’exercice (2004: 38,4 M€). La direction a l’intention d’utiliser ce matelas de liquidités pour réaliser des acquisitions, sans négliger les critères stricts qu’elle a clairement définis en la matière.

    (1) selon les normes Swiss GAAP RPC; y compris les participations minoritaires

    Un capital à la structure stable

    Le capital-actions est inchangé à 29,34 millions de CHF; il se compose de 243900 actions au porteur (d’une valeur nominale de 100 CHF) et de 247 500 actions nominatives (d’une valeur nominale de 20 CHF). Les actions au porteur sont cotées à la Bourse  suisse (SWX). Les actions nominatives, non cotées, sont détenues par les familles Zehnder ou par des proches.

    Réduction du dividende et nomination d’administrateurs

    Zehnder Group reste fidèle à la politique de distribution de dividende adaptée au rendement, avec un taux de distribution stable, qu’il pratique depuis des années. Le bénéfice par action représentant 95 euros, le Conseil d’administration propose à l’Assemblée générale de verser un dividende de 46 CHF, en baisse de 4 CHF par rapport à l’exercice précédent. Cela correspond à un taux de distribution inchangé de 31%.

    Les mandats d’administrateur de MM. Fritz Eggimann et Peter Wiesendanger arrivent à terme lors de la prochaine Assemblée générale. Atteint par la limite d’âge, M. Eggimann quitte le Conseil d’administration. M. Wiesendanger se met à la disposition de la société pour un renouvellement de son mandat.

    Perspectives 2006

    L’expérience montre que l’évolution des ventes entre la première partie de l’été et le début de l’hiver est un facteur déterminant pour la marche de nos affaires. Or, compte tenu de la rapidité des cycles dans notre activité (il s’écoule en général deux semaines à peine entre la réception d’une commande et sa livraison), il est difficile de faire actuellement des pronostics sur l’évolution à venir des affaires.

    Les instituts de prévision économique tablent sur une poursuite, dans plusieurs pays européens, de la reprise conjoncturelle intervenue au quatrième trimestre 2005.

    La direction pense que la croissance du chiffre d’affaires en 2006 devrait connaître une accélération par rapport à 2005.

    En revanche, il est encore trop tôt pour estimer dans quelle mesure cette croissance du chiffre d’affaires portera le bénéfice à la hausse. En premier lieu, les prix de l’aluminium s’envolent littéralement depuis le premier trimestre 2005 – ils ont augmenté de 40% depuis septembre 2005 seulement –, ce qui pousse à la hausse le coût de fabrication des radiateurs en aluminium en 2006. Or, on sait que les hausses des prix de vente nécessaires pour compenser ne peuvent être appliquées qu’avec un décalage dans le temps, ce qui devrait avoir une influence temporairement négative sur la marge. En second lieu, les représentants des travailleurs et les syndicats retardent la réduction des effectifs annoncée sur le site français de Vaux Andigny il y a plus de quinze mois, ce qui entraînera des charges non budgétées; cette compression d’effectifs concerne une centaine de personnes.

    René Grieder
    Moortalstrasse 1
    5722 Gränichen
    Suisse

    Chief Financial Officer

    Web 
    Toutes les actualités