30.03.2010

Exercice 2009 de Zehnder Group: un bénéfice record avec une contraction modérée du chiffre d’affaires

    Gränichen/Suisse, 30 mars 2010 – Zehnder Group, actif à l’international dans la climatisation intérieure (radiateurs et systèmes de ventilation), a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires de 437 millions d’euros, en baisse de 4% par rapport à l’exercice précédent. La croissance marquée du segment de ventilation, qui représentent désormais plus de 27% du chiffre d’affaires du groupe, contraste avec le recul des radiateurs. Le chiffre d’affaires se contracte de 3% en valeur organique corrigée des variations des taux de change. Le bénéfice opérationnel (EBIT) avant charges extraordinaires a progressé de 28% à 43,0 millions d’euros. Le bénéfice net atteint le chiffre record de 33,4 millions d’euros, ce qui correspond à une marge EBIT de 9,9%. Affichant une marge nette de 7,7%, le groupe renoue avec les résultats réjouissants des exercices antérieurs, après l’absorption en 2008 d’une charge extraordinaire résultant de la vente de l’activité radiateurs en aluminium (Faral). La forte progression du rendement est due à la baisse des prix d’achat mais aussi – et surtout – aux diverses mesures opérationnelles et organisationnelles qui ont été engagées en 2008 et qui ont commencé à porter des fruits au cours de l’année sous revue. Les actionnaires recevront un dividende en hausse sensible, à 52 francs suisses par action au porteur. En 2010, la direction du groupe s’attend à une nouvelle contraction, quoique modérée, du chiffre d’affaires. Un deuxième semestre meilleur que prévu Alors qu’au premier semestre 2009 la croissance organique corrigée des variations des taux de change était restée en retrait de 5% par rapport au premier semestre de l’exercice précédent, la contraction du chiffre d’affaires s’est atténuée au deuxième semestre pour s’établir à 3%, notamment grâce aux ventes de novembre et décembre. Cette stabilisation a profité à tous les segments. Les ventes de radiateurs réalisées au cours de l’exercice sous revue se sont inscrites à 317,8 millions d’euros, en recul de 8% par rapport à 2008 (-6% en valeur organique corrigée des variations des taux de change). En Europe, le recul des ventes a été mineur sur les marchés de base que sont la France et l’Allemagne. En revanche, les ventes ont fortement baissé en Espagne, Grande-Bretagne, Italie et Russie. Les hausses de prix sur certains marchés n’ont pas compensé cette évolution. Globalement, Zehnder est cependant parvenu à étendre ses parts de marché. Dans le domaine de la ventilation, le chiffre d’affaires affiche à nouveau une forte progression, en hausse de 10% à 118,7 millions d’euros (+12% en valeur organique corrigée des variations des taux de change). Ce domaine représente ainsi 27,2% des ventes du groupe en 2009. Cette croissance réjouissante est due avant tout aux appareils de récupération de chaleur.

    Les sociétés européennes du groupe ont contribué pour 397,7 millions d’euros au chiffre d’affaires global, suivies de la région USA (23,5 M€, -6%), où la profitabilité a pu être augmentée, et de la Chine (15,3 M€, -3%). Dans ces deux dernières régions, la décroissance organique corrigée des variations des taux de change s’établit à -10%. Une profitabilité en forte progression Le résultat opérationnel (EBIT) avant charges extraordinaires est en progression de 28% à 43,0 millions d’euros, donnant une très bonne marge à 9,9% (2008: 7,4%). Le bénéfice net atteint 33,4 millions d’euros, ce qui représente une marge de 7,7% (2008: 0,6%). Le groupe renoue ainsi avec les résultats réjouissants des exercices antérieurs, après l’absorption en 2008 d’une charge extraordinaire résultant de la vente de l’activité radiateurs en aluminium (Faral). La forte progression du rendement s’explique pour une part par la baisse conjoncturelle des prix d’achat de l’acier et d’autres matières premières importantes. Elle est également due à l’impact positif des diverses mesures organisationnelles et opérationnelles engagées en 2008, qui visaient à rapprocher les activités chauffage et ventilation. Parmi ces mesures figuraient par exemple le regroupement de sociétés opérationnelles et l’optimisation des processus pour améliorer la productivité. Poursuite de l’innovation Une centrale énergétique compacte avec pompe à chaleur, ventilation et production d’eau chaude a été lancée à l’automne 2008; appelée Comfobox 5, elle a été accueillie positivement par le marché si bien qu’elle a rempli les attentes pour la première année. Lancé en 2009, le tube ovale plat constituant un élément central des systèmes de distribution d’air a également rencontré un vif succès auprès de la clientèle. La nouvelle solution pour les plafonds rayonnants Carboline, qui met en œuvre un matériau nouveau pour chauffer et rafraîchir, est très demandée dans les différents pays où elle a été lancée au cours de l’année sous revue. Les nouveaux radiateurs sèche-serviettes et les appareils de filtration d’air à faible consommation d’énergie de la série « eco » ont également été bien accueillis. Le nouveau centre d’innovation de Gränichen (CH) a été livré en 2009 comme prévu. Il rapproche les équipes de développement chauffage et ventilation, ce qui permettra de réaliser des synergies considérables. Nouvelle progression des investissements en immobilisations corporelles Les investissements en immobilisations corporelles ont augmenté de 4% à 24,5 millions d’euros, totalement financés en fonds propres grâce au solde des flux d’exploitation. Ils ont été ciblés sur l’optimisation des processus et l’achat d’un nouveau bâtiment commercial et administratif à Beijing. A la fin de l’exercice, Zehnder Group employait 2'867 personnes (2008: 2'990). Un taux de fonds propres de nouveau supérieur à 50% Le total du bilan à fin 2009 est pratiquement inchangé à 352,5 millions d’euros (2008: 354,0 M€). Les fonds propres ont augmenté, passant de 152,6 millions d’euros en 2008 à 182,0 millions d’euros en 2009. Le taux de fonds propres a ainsi progressé de 43% à 52%. Outre les investissements financés en fonds propres, le groupe a remboursé 24,7 millions d’euros net au titre de ses prêts. Il affiche des liquidités nettes de 20,2 millions d’euros à la fin de l’exercice (2008: 5,0 M€ de dettes financières nettes).

    Dividende en hausse Fidèle à la politique de distribution de dividende adaptée au rendement que le groupe pratique depuis de nombreuses années sur la base d’un taux de distribution de 31%, le Conseil d’administration propose à l’Assemblée générale du 19 mai 2010 de verser un dividende en hausse substantielle, à 52 francs suisses par action au porteur (2008: 4,30 CHF). Perspectives 2010 L’expérience montre que l’évolution des ventes entre le début de l’été et la fin de l’automne est un facteur déterminant pour la marche des affaires de Zehnder Group. Il est par ailleurs difficile de faire des pronostics sur l’évolution à venir des affaires en raison de la rapidité des cycles dans le secteur d’activité du groupe (il ne s’écoule que quelques semaines entre la réception d’une commande et sa livraison). En outre, les perspectives conjoncturelles de l’économie réelle à l’échelle mondiale restent empreintes d’une très grande incertitude. Il faut également tenir compte du fait que le domaine d’activité dans lequel évolue le groupe réagit à la conjoncture plutôt en fin de cycle. La marche des affaires dépendra de la vitesse à laquelle la reprise se produira sur les marchés du groupe, ce qui est actuellement difficile à prévoir. Si la contraction du chiffre d’affaires continue de s’atténuer comme au troisième et au quatrième trimestre 2009, le chiffre d’affaires 2010 devrait être encore en baisse, mais dans des proportions modérées.