26.01.2007

Forte progression du chiffre d'affaires en 2006

    Gränichen (Suisse), 26 janvier 2007 – Zehnder Group, actif à l’international dans la climatisation intérieure (radiateurs et ventilation de confort), a réalisé en 2006 un chiffre d’affaires de 426 millions d’euros(1) (2005: 384 M€), ce qui représente une croissance de 11%.

    Le temps doux qui a régné jusqu’à la fin de l’année a eu une influence certaine sur la progression du chiffre d’affaires, qui a été supérieure aux prévisions.

    La hausse des ventes en 2006 repose sur de larges bases. A l’exception de la France, tous les pays et groupes de produits y ont contribué. L’Italie, le Royaume-Uni, la Chine et la péninsule ibérique ont enregistré des taux de croissance supérieurs à la moyenne, imités par des marchés plus petits comme l’Autriche, la Pologne et la Russie. Le groupe a vu avec satisfaction ses ventes repartir à la hausse en Allemagne aussi, l’un de ses trois principaux marchés avec la France et l’Italie, après une pause de dix ans. En revanche, le chiffre d'affaires a connu une évolution modeste au Benelux. La ventilation de confort, en particulier, affiche une progression supérieure à la moyenne en Suisse, mais aussi en Allemagne.

    Parmi les différents groupes de produits, les radiateurs en aluminium ainsi que les systèmes de panneaux chauffants et de climatisation affichent des volumes de vente en forte progression.

    La croissance organique représente 9% de la croissance totale, à laquelle les sociétés acquises en 2006 ont en outre contribué pour 2%.

    A l’issue du premier semestre 2006, la direction du groupe, se fondant sur la pression temporaire que les charges faisaient peser sur les marges dans le secteur des radiateurs en aluminium, avait pensé qu’il ne serait pas possible de reproduire en 2006 l’excellent résultat enregistré en 2005 (bénéfice net 2005: 28,1 M€(2)). Fort heureusement, la hausse des ventes des autres groupes de produit a compensé la baisse pronostiquée du profit sur les radiateurs en aluminium. La direction du groupe se voit donc conduite à réviser à la hausse le bénéfice prévisionnel de 2006; elle estime qu’il atteindra au moins le niveau de l’exercice précédent.

    (1) Chiffres provisoires.
    (2) Y compris participations minoritaires. 

    Depuis janvier 2005, le groupe a diffusé à plusieurs reprises des informations sur la restructuration prévue du site de production français de Vaux. Ce site connaissant une insuffisance de charge chronique, il avait été décidé de réduire les effectifs de 20% au plus de manière socialement supportable. Pour des raisons politiques, les syndicats et les représentations du personnel ont retardé indûment ce processus. Sous la pression des personnes employées sur le site, les syndicats et les représentations du personnel ont mis fin à 18 mois de tactique dilatoire à la fin décembre 2006. Le plan de réorganisation peut donc être mis en oeuvre.

    René Grieder
    Moortalstrasse 1
    5722 Gränichen
    Suisse

    Chief Financial Officer

    Web