22.01.2004

Le chiffre d’affaires progresse mieux que prévu

    Les affaires ont évolué de manière variable selon les pays. Si les ventes ont enregistré une nouvelle progression sur les marchés d’Europe latine (France, Italie, Espagne), elles ont subi un nouveau recul en Allemagne et aux Etats-Unis, où les marchés sont en récession. Aux Pays-Bas, le marché a entamé une forte baisse au printemps 2003, ce qui a ralenti la croissance de la société néerlandaise J.E. StorkAir.

    Le joint venture chinois a connu une évolution satisfaisante, réalisant une croissance analogue aux années antérieures et augmentant son chiffre d’affaires en monnaie locale. Toutefois, la forte érosion de la monnaie chinoise par rapport à l’euro a abouti à un recul du chiffre d’affaires dans la devise utilisée pour la consolidation des comptes. En Suisse, les ventes réalisées dépassent légèrement les chiffres de l’exercice précédent (en CHF).

    Des projets d’investissement importants ont été menés à leur terme en 2003. On peut citer en particulier l’achèvement du nouveau site de production et de bureaux de J.E. StorkAir/NL, la réalisation d’une extension et la mise en service d’une usine de chromage moderne sur le site polonais ainsi que l’agrandissement des ateliers de fabrication en Chine.

    Zehnder Group réalise environ les quatre cinquièmes de son chiffre d’affaires dans la zone euro. Pour mieux présenter l’évolution des affaires du groupe, le Conseil d’administration a décidé en 2002 d’adopter l’euro pour présenter les comptes consolidés, en remplacement du franc suisse. En 2003 également, la forte baisse du dollar américain et du renminbi chinois par rapport à l’euro ainsi que la baisse du franc suisse par rapport à l’euro ont pesé sur l’évolution du chiffre d’affaires du groupe. Hors variation des taux de change, la croissance du chiffre d’affaires aurait été de +10 %, au lieu des +8 % enregistrés.

    La direction du groupe table sur un bénéfice 2003 en hausse par rapport à 2002 (2002: 23,5 M€). Cette progression résulte principalement de la hausse supérieure aux attentes des ventes au deuxième semestre, d’une discipline stricte appliquée dans le domaine des dépenses tout au long de l’exercice, de la consolidation du groupe StorkAir sur un exercice complet pour la première fois (2002: consolidation à compter du 1er juillet) ainsi que de la restructuration de l’activité britannique, génératrice de pertes.

    René Grieder
    Moortalstrasse 1
    5722 Gränichen
    Suisse

    Chief Financial Officer

    Web 
    Toutes les actualités