20.08.2004

Le groupe Zehnder accroît son chiffre d'affaires et ses bénéfices au cours du premier semestre 2004

Gränichen/Suisse, le 20 août 2004 – Le groupe Zehnder, actif à l’international dans le secteur des radiateurs et de la ventilation de confort a réalisé, au cours du premier semestre 2004, un chiffre d’affaires de 174,6 millions EUR, soit un chiffre d’affaires supérieur de 5 pour cent par rapport à 2003 (2003: 166,5 millions EUR) ainsi qu’un bénéfice net de 13,0 millions EUR (2003: 7,7 millions EUR; + 69 %).

Cette augmentation du chiffre d’affaires est presque exclusivement imputable à la croissance organique. Ceci a entraîné, en devise locale, une augmentation du chiffre d’affaires de 6 pour cent.

Ce développement positif du chiffre d’affaires s’est largement répercuté d’un point de vue géographique. En ce qui concerne la majorité des marchés façonnés par le groupe Zehnder, les recettes liées aux ventes ont pu être accrues. Des croissances au-dessus de la moyenne ont en effet été enregistrées dans les pays méditerranéens suivants: Italie et Espagne, sans oublier les pays du Benelux, les Etats-Unis et le Royaume-Uni qui ont considérablement contribué à cette croissance.

Un faible taux de croissance, cependant positif, a été enregistré en Suisse. Cette situation en dessous de la moyenne est exclusivement due au taux de change, à savoir à l’affaiblissement du franc suisse par rapport à l’euro.

L’Allemagne, deuxième marché le plus important du groupe Zehnder, reste la principale lueur d’espoir en ce qui concerne la marche des affaires. En Allemagne, après 18 semestres marqués par un volume des ventes régressif en raison du marché, le taux de réduction semble se stabiliser à un niveau bas. Les spécialistes de la branche en concluent qu’en 2005, la dépression conjoncturelle devrait être atteinte.

Après que la France a participé ces dernières années de manière décisive à la croissance du groupe Zehnder et est devenue le marché le plus important pour le groupe, les recettes liées aux ventes du premier semestre 2004 se sont, pour la première fois, avérées légèrement inférieures à celles de l’année précédente. Cette diminution du chiffre d’affaires est principalement due à une réduction du niveau des stocks chez les clients. La direction locale ne table pas sur une diminution comparable des stocks pour le second semestre.

En Chine, les recettes liées aux ventes en devise locale ont à nouveau pu être augmentées. Il s’en est suivi toutefois, parallèlement à la consolidation de l’euro en raison de l’affaiblissement de la devise chinoise locale, un chiffre d’affaires inférieur à celui enregistré l’année précédente à cette même période.

Au courant du deuxième trimestre, le groupe Zehnder s’est intéressé à une entreprise allemande (16 collaborateurs). Cette société développe, produit et vend divers échangeurs de chaleur destinés au secteur de l’habitation et livre également des installations complètes de ventilation. Cette participation s’est inscrite dans la lignée de la stratégie du groupe Zehnder visant à développer des systèmes de ventilation de confort et, en particulier, à renforcer la position sur le marché allemand. Dans le cadre de cette joint-venture, de nouveaux produits sont en passe d’être développés à destination des marchés d’Europe centrale.

La consolidation de cette participation n’exercera aucun effet significatif sur l’évolution du chiffre d’affaires et des bénéfices de 2004 du groupe Zehnder. L’augmentation du chiffre d’affaires a entraîné une augmentation surproportionnée des valeurs de rendement.

Perspective 2004

Compte tenu du temps de rotation très court entre la réception d’une commande et la livraison des produits et du manque d’un cahier de commandes important, il est difficile de faire actuellement des pronostics sur l’évolution à venir des affaires.

La direction du groupe est cependant d’avis que les caractéristiques du premier semestre représentent une base solide pour une bonne année commerciale 2004 (chiffre d’affaires de 2003: 362,6 millions EUR). Le paramètre à prendre surtout en considération est que l’augmentation du chiffre d’affaires, à l’exception de quelques pays, est plus largement répandue que ce qui était escompté en début d’année.

Sous réserve d’évènements extrêmement négatifs, la direction en conclut que la bonne marche des affaires devrait également pouvoir persister durant le second semestre 2004.

A ce sujet, la direction rappelle cependant que le second semestre 2003 s’est avéré, au niveau du chiffre d’affaires, déjà exceptionnellement dynamique et fructueux. Aux vues de cette base de comparaison particulièrement satisfaisante, nous tablons pour le second semestre de l’année en cours sur un taux de croissance inférieur à celui du premier semestre.

Par conséquent, l’augmentation du chiffre d’affaires calculé sur base annuelle devrait être inférieure à celle du premier semestre 2004.

La direction envisage certains risques au niveau de l’approvisionnement ou des coûts en matière d’énergie et de matières premières. L’augmentation de la demande à l’échelle mondiale a, depuis le premier trimestre de l’année en cours, entraîné une augmentation massive des coûts des produits à base d’acier. Grâce à des contrats d’achat, en majorité fixes, ces augmentations de coûts ne se sont répercutées que de façon limitée sur le bénéfice du semestre.

En ce qui concerne le second semestre, Zehnder Groupe en conclut cependant que les augmentations des coûts des matériaux auront des répercussions sur le compte de résultat. Toutefois, la direction espère être en mesure de compenser les augmentations de coûts en appliquant des hausses de prix. Eu égard à l’effet à retardement des majorations de prix, la direction du groupe n’exclut cependant pas un effet défavorable, à court terme et limité, sur le résultat d’exploitation du second semestre.

Le développement à venir en Chine, où la forte croissance économique et le climat ont entraîné des restrictions locales au niveau de l’approvisionnement en énergie, reste incertain.

Cela a notamment entraîné, pour les sites de production de Pékin ainsi que pour la société joint-venture locale, un passage au travail à temps partiel décrété par les autorités.  Aux vues des facteurs d’incertitude mentionnés, la direction ne pense pas que le second semestre pourra, du point de vue du rendement, participer à l’obtention du résultat record semestriel enregistré l’année précédente. Cependant, Zehnder Groupe pense être en mesure de dépasser le résultat record de l’année précédente (bénéfice net de 2003: 28,6 millions EUR 1).

1 y compris les parts détenues par des tiers

René Grieder
Moortalstrasse 1
5722 Gränichen
Suisse

Chief Financial Officer

Web 
Toutes les actualités