21.08.2009

Un résultat en nette amélioration avec un chiffre d’affaires en baisse de 6% au premier semestre et un léger tassement des marges opérationnelles

Gränichen/Suisse, 21 août 2009 (1) – Zehnder Group, actif à l’international dans la climatisation intérieure (radiateurs et ventilation de confort) a réalisé au premier semestre 2009 un bénéfice net de 10,0 millions d’euros (1er semestre 2008: perte de 9,2 M€). Le chiffre d’affaires est en baisse de 6% par rapport à l’exercice précédent. Les diverses mesures stratégiques et opérationnelles engagées ont permis de maintenir la marge opérationnelle à un bon niveau. Encore modéré aujourd’hui, le recul du chiffre d’affaires s’accentuera car l’activité de Zehnder Group réagit à la conjoncture plutôt en fin de cycle.

Evolution du chiffre d’affaires variable selon les marchés

Le chiffre d’affaires réalisé au cours du premier semestre 2009 s’inscrit à 207 millions d’euros, ce qui représente une baisse de 6% par rapport à la même période de l’exercice précédent. La décroissance organique corrigée des variations des taux de change se chiffre à 5%. Elle se répartit de manière inégale entre les trois secteurs d’activité du groupe. Les ventilations de confort affichent une progression des ventes réjouissante de 11% tandis que le chiffre d’affaires des radiateurs a chuté de 7% en général et de 22% dans le segment AsieAmérique. L’impact de la récession sur l’évolution des ventes est encore relativement modéré car l’activité de Zehnder Group réagit à la conjoncture plutôt en fin de cycle. Ainsi, le chiffre d’affaires des derniers mois a été généré en grande partie par des projets qui avaient démarré avant la crise. La part des ventilations de confort a encore progressé pour atteindre 27% du chiffre d’affaires du groupe (2008: 23%). La zone AsieAmérique affiche un léger recul à 8%. Les radiateurs, qui génèrent les deux tiers des ventes, restent le premier secteur d’activité du groupe. Sur les deux marchés les plus importants du groupe, la France et l’Allemagne, comme aux Pays-Bas et aux Etats-Unis, le chiffre d’affaires a légèrement reculé par rapport à l’exercice précédent. Les ventes ont chuté fortement au Royaume-Uni, en Espagne et en Italie. Par contre, le chiffre d’affaires progresse nettement sur d’autres marchés importants, comme la Suisse, la Pologne et la Belgique. Le volume des ventes en Chine est resté inférieur à celui de la même période de l’exercice précédent, lequel avait bénéficié de la dynamique des Jeux Olympiques. Les modifications du périmètre de consolidation n’ont eu presque aucun impact sur l’évolution du chiffre d’affaires au premier semestre 2009.(2)

Des marges opérationnelles relativement stables grâce à des mesures stratégiques et opérationnelles

Grâce à la solidité de sa position par rapport à la concurrence, Zehnder Group a pu augmenter ses prix de vente sur divers marchés. La part croissante des ventilations de confort dans le mix de produits a légèrement poussé à la hausse les achats de matériaux. Comme expliqué antérieurement, Zehnder Group a engagé diverses mesures pour réduire ses coûts. Ces mesures ont permis de réaliser des économies importantes, en particulier dans les domaines de la commercialisation et de l’administration. Au 30 juin 2009, Zehnder Group employait 2'900 personnes environ, soit une baisse de 6% par rapport à la même date de l’exercice précédent et de 4% par rapport au 31 décembre 2008. Grâce aux mesures prises, la marge brute est restée relativement stable à 7,5% (1er semestre 2008: 8,4%), malgré la baisse du volume des ventes de radiateurs. Le bénéfice net de la période sous revue s’élève à 10 millions d’euros. Pour la même période de l’exercice précédent, des charges extraordinaires liées à la sortie du secteur des radiateurs en aluminium avaient entraîné une perte nette de 9 millions d’euros environ.

Perspectives pour le deuxième semestre

Il est toujours aussi délicat de faire des extrapolations sur la totalité de l’exercice. Outre les incertitudes liées à l’évolution économique, la rapidité des cycles dans le secteur d’activité de Zehnder Group ne permet pas de faire des pronostics fiables. Historiquement, cependant, les ventes sont meilleures au deuxième semestre. Il est toutefois difficile de dire si ce schéma se reproduira en 2009 et dans quelle mesure l’effet saisonnier qu’il reflète compensera la baisse d’activité due à la conjoncture. La direction du groupe estime que le recul du chiffre d’affaires s’accentuera au deuxième semestre. Les différentes mesures stratégiques et opérationnelles, dont une partie ont été engagées dès 2008, déploient d’ores et déjà des effets positifs, comme le montrent les chiffres du premier semestre. Mais comme l’activité de Zehnder Group réagit à la conjoncture plutôt en fin de cycle, l’exercice 2010 devrait rester assez délicat. La direction du groupe estime qu’une reprise économique ne se produira pas avant 2011. Elle est toutefois convaincue que Zehnder Group sortira renforcé de la crise économique actuelle grâce à sa position de leader sur ses marchés ainsi qu’aux amélioration organisationnelles et opérationnelles entreprises et au contrôle strict exercé sur les charges et les liquidités.

Variations de postes importants du bilan

Les capitaux propres consolidés y compris les participation minoritaires ont augmenté de 6,6 millions d’euros à 159,2 millions d’euros entre le 31 décembre 2008 et le 30 juin 2009. Le taux de fonds propres est ainsi passé à 46%. Les investissements se chiffrent à 13 millions d’euros au total. Les principaux investissements réalisés sont l’achat d’un nouveau bâtiment commercial et administratif à Beijing ainsi que l'achèvement de deux nouveaux centres de production et de développement, l’un au siège principal de Gränichen (Suisse) et l’autre à Reinsdorf (Allemagne). La dette nette a augmenté de 5,0 millions d’euros à 10,8 millions d’euros, en raison surtout des investissements réalisés et d’une baisse proportionellement plus forte des postes créditeurs.

(1) Cette communication répond aux exigences de Swiss GAAP FER 12.
(2) Entrée dans le périmètre de consolidation de Greenwood (UK) au 1er mars 2008, vente de deux sociétés en France au 30 juin 2008.