20.04.2007

Une bonne année 2006

Gränichen/Zurich (Suisse), 20 avril 2007 – Zehnder Group, actif à l’international dans la climatisation intérieure (radiateurs et ventilation de confort) a réalisé en 2006 un chiffre d’affaires de 427,4 millions d’euros, en hausse de 11%. Le bénéfice net a progressé de 7% à 29,9 millions d’euros. Les actionnaires recevront un dividende de 50 CHF, en hausse de 4 CHF.

Forte croissance du chiffre d’affaires en 2006

L’évolution positive de l’économie dans la plupart des pays d’Europe a mis en place des conditions favorables et une conjoncture solide dans le bâtiment. Cet environnement propice allié à la douceur de l’hiver a eu un impact positif sur la demande, qui s’est traduit par une croissance générale du chiffre d’affaires de 11% à 427,4 millions d’euros.

Tous les pays y ont contribué, à l’exception de la France, qui reste néanmoins le marché le plus important de Zehnder Group. Une progression supérieure à la moyenne a été enregistrée en Italie, au Royaume-Uni, en Chine, en Suisse, dans la péninsule ibérique et en Russie, mais aussi sur des marchés plus petits comme l’Autriche et la Pologne.

Les ventes de notre société commerciale allemande sont reparties à la hausse. Cela faisait dix ans qu’elles pâtissaient d’une forte contraction du marché. L’évolution du chiffre d’affaires est en revanche restée modeste aux Pays-Bas, où des articles de presse sur des installations mal réalisées a pesé temporairement sur la demande d’appareils de récupération de chaleur et de ventilation. Notre filiale J.E. StorkAir, leader européen de la gestion de l’aération, n’a pas été épargnée par ce phénomène.

L’augmentation du chiffre d’affaires 2006 repose pour quatre cinquièmes sur une croissance du volume des ventes et pour un cinquième sur la première consolidation d’acquisitions.

En volume, tous les groupes de produits ont contribué à la croissance, sauf les radiateurs électriques et les appareils de récupération de chaleur. Les radiateurs en aluminium ainsi que les systèmes de plafond rayonnant pour le chauffage et le rafraîchissement ont enregistré les hausses les plus fortes.

Des succès dans l’innovation

En 2006, Zehnder Group a poursuivi sa politique d’innovation permanente. Créé par des designers renommés, le radiateur Orféo a suscité un vif intérêt. Il a été distingué par l’Institut Français du Design, qui lui a décerné le Janus 2006 de l’industrie.

De plus, le groupe a développé et commercialisé un nouvel appareil de récupération de chaleur pour la construction de logement ainsi qu’une gamme d’appareils de ventilation économes en énergie destinée à la construction de bâtiments commerciaux et industriels.

Des investissements en hausse

Au cours de l’année sous revue, les investissements dans les immobilisations corporelles ont progressé de 12 millions d’euros à 27,8 millions d’euros. Cette hausse significative est due à des projets de construction aux Etats-Unis et en Suisse.

Par ailleurs, le groupe a réalisé d’importants investissements dans le développement de systèmes informatiques, de produits et de technologies.

Le solde des flux d’exploitation de 49,7 millions d’euros (2005: 48,5 M€) a permis de financer en fonds propres la totalité des investissements.

A la fin de l’exercice, Zehnder Groupe employait 2950 personnes, dont 9% en Suisse.

Un bon taux de chargement des capacités de production

L’augmentation des volumes a sensiblement amélioré le taux de chargement des capacités de production, ce qui a eu un impact positif sur l’évolution du rendement. Grâce à la douceur de l’hiver, le taux de chargement a été nettement supérieur à la moyenne des années précédentes.

En revanche, la forte hausse des prix de l’aluminium a pesé sur la progression du rendement car, en raison de la forte concurrence, ces hausses n’ont pu être reportées sur les prix de vente qu’en partie et avec un décalage dans le temps. Compte tenu de l’insuffisance du rendement une dépréciation (impairment) a été effectuée pour ce secteur d’activité.

Le résultat opérationnel (EBIT) a augmenté de 7% à 38,3 millions d’euros, ce qui correspond à une marge de 9% (2005: 9,3%). Le bénéfice net (1) s’inscrit à 29,9 millions d’euros (2005: 28,1 M€), ce qui constitue le deuxième meilleur résultat jamais réalisé par Zehnder Group. Le bénéfice dépasse largement les prévisions faites à la mi-2006, qui tablaient sur un recul du résultat.

Le bénéfice par action (2) revenant aux actionnaires de Zehnder Group progresse de 95 euros à 102 euros (+ 7%).

Etant donné les turbulences qui continuent d’agiter le marché des matières premières et compte tenu des investissements réalisés pour préparer l’avenir dans plusieurs domaines, la direction est satisfaite du résultat 2006, malgré la baisse des marges.

Un bilan profondément sain

Le total du bilan a progressé pour s’inscrire à 381,2 millions d’euros (2005: 357,3 M€). Les fonds propres (3) se sont portés à 214,2 millions d’euros (2005: 203 M€ EUR), ce qui représente un ratio de fonds propres très confortable de 56%.

A l’actif, le bilan ne présente pas de position de goodwill, les acquisitions de goodwill étant à chaque fois imputées directement sur les fonds propres.

Les dettes portant intérêt, y compris les engagements de leasing, représentaient 25,2 millions d’euros à la fin de l’exercice. Si l’on déduit de ce montant les liquidités, qui s’élevaient à 92,6 millions d’euros, on obtient des liquidités nettes positives de 67,4 millions d’euros. La direction a l’intention d’utiliser ce matelas de liquidités pour réaliser des acquisitions, sans négliger les critères stricts qu’elle a clairement définis en la matière.

Un capital à la structure stable

Le capital-actions est inchangé à 29,34 millions de CHF; il se compose de 243 900 actions au porteur (d’une valeur nominale de 100 CHF) et de 247 500 actions nominatives (d’une valeur nominale de 20 CHF). Les actions au porteur sont cotées à la Bourse suisse (SWX) et représentent environ 83% du capital.

Les actions nominatives, non cotées, sont détenues par les familles Zehnder ou par des proches.

 (1) compris les participations minoritaires

(2) sans les participations minoritaires

(3) selon les normes Swiss GAAP FER; y compris les participations minoritaires

Augmentation du dividende et nomination d’administrateurs

Le bénéfice par action représentant 102 euros, le Conseil d’administration propose à l’Assemblée générale de verser un dividende 50 CHF, en hausse de 4 CHF par rapport à l’exercice précédent. Cela correspond à un taux de distribution inchangé de 31%. Zehnder Group reste ainsi fidèle à la politique de distribution de dividende adaptée au rendement, avec un taux de distribution stable, qu’il pratique depuis des années.

Le mandat d’administrateur de M. Paul Meier arrive à terme lors de la prochaine Assemblée générale. M. Paul Meier se met à la disposition de la société pour un renouvellement de son mandat.

Perspectives 2007

Peu avant la fin de l’année 2006, les représentants des travailleurs et les syndicats du site français de Vaux ont signé l’accord qui avait été mis sur la table deux ans auparavant. Ce dénouement positif a permis d'entamer enfin la réorganisation prévue (suppression de quelque 80 emplois). L’accord signé confère également une plus grande flexibilité dans l’emploi du personnel.

Poursuivant la mise en oeuvre de sa stratégie, Zehnder Group a acquis la majorité du capital du suédois Freshman AB. Cette société produit des filtres à air et des appareils de purification d’air; elle a réalisé en 2006 un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros avec un effectif de 20 personnes.

L’expérience montre que l’évolution des ventes entre la première partie de l’été et le début de l’hiver est un facteur déterminant pour la marche des affaires de Zehnder Group.

Or, compte tenu de la rapidité des cycles dans le secteur d’activité du groupe (les carnets de commande sont très peu garnis; il s’écoule en général moins de trois semaines entre la réception d’une commande et sa livraison), il est difficile de faire actuellement des pronostics sur l’évolution à venir des affaires.

Bien que les prévisions envisagent un léger tassement de la conjoncture, la direction pense que le secteur de la construction devrait résister en 2007 étant donné sa bonne santé actuelle. Sur cette base, la direction table donc sur une progression du chiffre d’affaires de 5 à 7%.

René Grieder
Moortalstrasse 1
5722 Gränichen
Suisse

Chief Financial Officer

Web