14.05.2004

Zehnder Group: nouveaux records de chiffre d’affaires et de bénéfice

    Une marche des affaires satisfaisante dans un environnement contrasté

    A l’instar des exercices précédents, 2003 s’est déroulé dans un environnement contrasté. Alors que la demande a reculé sur les marchés de langue allemande et au Benelux, elle a évolué de manière satisfaisante sur les marchés d’Europe latine (France, Italie et Espagne). Aux Etats-Unis, notre activité a pâti de la morosité du secteur de la construction artisanale et industrielle. En Chine, par contre, les affaires ont repris une fois passée la crise du SRAS.

    Cette année encore, le chiffre d’affaires du deuxième semestre a été nettement supérieur à celui du premier semestre et il a dépassé les prévisions.

    Dans le secteur des radiateurs, les ventes ont progressé dans la plupart des groupes de produits. Seuls les panneaux rayonnants, fortement liés à la construction artisanale et industrielle, ont subi un fort repli en raison de la conjoncture.

    La ventilation de confort et la climatisation ont été confrontées à un environnement en récession, en particulier sur leur marché principal des Pays-Bas. Grâce à la bonne marche des affaires en Belgique et en Suisse, les chiffres de l’exercice précédent ont été dépassés, mais les objectifs de croissance n’ont pas été atteints.

    La pression de la concurrence, en particulier sur les prix, n’a faibli sur aucun marché. Malgré ces circonstances contraires, Zehnder Group affiche une croissance organique satisfaisante. La croissance a également été alimentée par la consolidation sur la totalité de l’exercice du groupe belgo-néerlandais StorkAir.

    Depuis l’intégration de J.E. StorkAir, le Benelux s’est hissé au quatrième rang des marchés de Zehnder Group, après la France, l’Allemagne et l’Italie. La Suisse occupe le cinquième rang.

    Globalement, Zehnder Group a réalisé en 2003 un chiffre d’affaires de 362,6 millions d’euros (2002: 332,4 M€). Cela correspond à une croissance de 9% (en euros). Avec un périmètre de consolidation et des taux de change inchangés, la croissance du chiffre d’affaires aurait été de 4%.

    Si le groupe avait continué à établir ses comptes en francs suisses, l’affaiblissement du franc suisse par rapport à l’euro aurait porté la croissance à 13% environ (en CHF).

    Des investissements records

    Les investissements en immobilisations corporelles ont atteint le niveau record de 31,5 millions d’euros (2002: 25,3 M€). Les projets les plus importants ont été la construction d’un nouveau site pour la société néerlandaise StorkAir, la réalisation d’une extension et la mise en service d’une usine de chromage moderne en Pologne ainsi que l’agrandissement des ateliers de fabrication en Chine. Le solde des flux d’exploitation de 43,2 millions d’euros a permis de financer en fonds propres la totalité des investissements.

    Zehnder Group a en outre investi des montants importants dans la mise au point de nouveaux produits et l’amélioration des produits existants ainsi que dans le développement de l’organisation commerciale.

    A la fin de l’exercice sous revue, Zehnder Group employait 2543 personnes. C’est la France qui compte l’effectif le plus important (plus de 700 personnes).

    Nouvelle progression d’un rendement déjà élevé

    Malgré des marchés en partie moroses, le résultat opérationnel (EBIT) a augmenté de 15% pour se porter à 40,0 millions d’euros (2002: 34,9 M€). La marge brute atteint 11,0% (2002: 10,5%), ce qui est un record pour le secteur d’activité du groupe.

    Après déduction des charges d’intérêt et d’impôt, le bénéfice net1 a augmenté de 22% pour passer à 28,6 millions d’euros (2002: 23,5 M€). Cela correspond à un rendement sur le chiffre d’affaires de 7,9% du secteur d'activité du groupe (2002: 6,7%).

    Le bénéfice par action revenant aux actionnaires de Zehnder Group est passé de 76 euros à 95 euros, en hausse de 25%.

    1 y compris les actions détenues par des tiers

    Un bilan sain en profondeur

    Le total du bilan a progressé, passant de 325,5 millions d’euros à 332,7 millions d’euros. Les fonds propres consolidés1 ont augmenté de 11% à 158,7 millions d’euros (2002: 143,4 M€), ce qui représente un ratio de fonds propres confortable de 48%. A l’actif, le bilan ne présente pas de position de goodwill; les acquisitions de goodwill ont à chaque fois été imputées sur les fonds propres.

    Les dettes portant intérêt (y compris les engagements de leasing financier) représentent 51,2 millions d’euros. Si l’on déduit de ce montant les liquidités, qui s’élèvent à 74,6 millions d’euros, on obtient des liquidités nettes positives de 23,4 millions d’euros à la fin de l’exercice (2002: 17,0 M€).

    1 y compris les actions détenues par des tiers

     

     

     

    René Grieder
    Moortalstrasse 1
    5722 Gränichen
    Suisse

    Chief Financial Officer

    Web 
    Toutes les actualités